jeudi 3 novembre 2016

La tomates en cage : un système pour doubler votre récolte

Avez-vous déjà expérimenté la culture de tomate en cage ?
C'est une des innovations frugales que nous avons découverte à Marrakech. Le principe est très simple, il suffit de confectionner une cage avec un rouleau de treillis métallique ou du grillage et de la placer au-dessus du pied de tomate lors de la plantation. Cette technique facile et astucieuse permet de laisser pousser la tomate de manière autonome et naturelle, sans interventions de taille !




Doubler la récolte de vos tomates sans les tailler !

La culture de tomates en cage possède de nombreux avantages, le principal est bien entendu de ne pas avoir à fournir de travail de taille et d’obtenir un rendement plus élevé. Selon une croyance populaire bien ancrée, un gourmand est une tige qui ne produit pas de floraison ! Ce qui est faux, si on laisse pousser les gourmands des tomates, ils produiront chacun plusieurs bouquets de fleurs, puis des fruits.
Sans aucune taille, la tomate se développe sans stress, sans blessure qu’elle doit cicatriser. En effet, lorsque l’on coupe un gourmands, on créer une plaie par laquelle peut s’introduire des maladies ou des agents pathogènes. Contrairement à l’idée très répandue qu’il faut absolument couper les gourmands, les laisser vous permettra même dans de bonnes conditions de culture de doubler la récolte de tomates !

Avantages et inconvénients de la technique !
Laisser pousser les gourmands sur les plants de tomates peut paraitre une idée extravagante, puisque cela fait plusieurs générations que cette opération se pratique d’une manière dans l'agriculture traditionnelle. D’un point de vue botanique, ces « gourmands » sont des tiges secondaires qui portent notamment des feuilles, ces mêmes feuilles permettent la photosynthèse et la photosynthèse donne de l’énergie à la plante et donc plus de sève élaborée qui peut nourrir les fruits. Couper les tiges secondaires des plants de tomates peut donc au contraire saper l’énergie, et peut être même la santé de la plante.

En revanche, en cultivant les tomates en cage sans taille, la végétation des tomates sera beaucoup plus importante, pailler et bien arroser durant l’été est donc indispensable. Une solution simple mais très fonctionnelle et efficace pour l’arrosage consiste à enterrer de manière partielle une poubelle ou un gros seau de 20 ou 50 litres par exemple avec des petits trous percés sur le pourtour du bas. Placer bien au centre de la cage, cette réserve fournira de l’eau à la plante pour une bonne semaine, voir davantage. Évidement, afin d’obtenir une belle récolte, il convient également d’apporter des fertilisants naturels, tel que du compost ou du purin d’ortie par exemple. Avec cette méthode, vous pouvez récolter jusqu’à 2 ou 3 fois plus de fruits. Les variétés anciennes sont particulièrement bien adaptées. Vous pouvez les avoir dans nos grainothèques

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire